Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hôpital Auxiliaire 73

Hôpital Auxiliaire 73

Création théâtrale


Une trentaine de Personnages...

Publié par Philippe Eretzian sur 3 Décembre 2014, 22:10pm

Catégories : #Personnages de la pièce

Au tout début... à l'origine... la première version de mon texte comptait plus de 200 pages. Ce n'était pas encore la pièce que nous allons présenter lors des premières du 11 décembre à Watteau. Synthétiser et résumer (en seulement) 200 pages toute l'histoire de cet hôpital sur 5 ans était déjà pour moi un crève-cœur car il avait déjà fallu éliminer du récit beaucoup de choses du récit. Il me fallait restituer l'ensemble du parcours de Madeleine. Je suivais sa trace en Picardie, sur le front, à Amiens, à Paris, au Maroc, dans Nogent, en Normandie, elle prenait le train sans arrêt, le bateau, passait aux douanes Françaises, Espagnoles, se rendait à l'Office Colonial, …bref ce n'était pas encore une pièce mais une saga qui pourrait faire l'objet d'une série télé d'au moins 6 épisodes… de 50 minutes chacun. A bon entendeur… :-)

Il m'a fallu redescendre sur terre et faire des choix parfois douloureux pour condenser le récit uniquement sur le lieu d'action principal : l'hôpital. De 60 personnages il n'en est resté qu'une trentaine. Voici donc une présentation succinte des personnages principaux (hormis Madeleine et Jeanne) qui ont le plus retenu mon attention et qui traverseront la pièce.

François:Le majordome de MSC. Au service de sa patronne, il vit avec son épouse Marie, domestique, dans la maison. Il est presque un membre de la famille. Homme à tout faire, maître d'hôtel, bricoleur, coursier, promeneur de Bilbo le petit chien de Madeleine, conscient des responsabilités nouvelles qui vont lui incomber il n'est pas très emballé par la création de l'hôpital… mais finit par s'y investir tout autant que les autres. Personnage créant un point d'équilibre entre toutes ces femmes, rêveur, blagueur, il se reproche inconsciemment d'être un embusqué.

Marie : sa femme, cuisinière (entre autre), et épouse de François. Fidèle soutien de Madeleine durant toute la guerre, elle se battra à ses côtés pour faire de l'hôpital un établissement de qualité reconnu par les autorités. Niant l'idée de la longévité probable de la guerre, elle devra se rendre à l'évidence et résistera. Spontanée, directe, jalouse comme une tigresse dès que l'on s'approche trop près de son François, elle aussi considère son lieu de travail comme sa propre maison. Tous deux ont une fille unique qui n'apparaît pas dans la pièce.

Madame Kébers : la dame réfugiée belge. Fuyant son pays envahi par les Allemands elle se réfugie à Paris chez les Smith dès le début de la guerre, elle y restera jusqu'à la fin. Personnage décalé, ne sachant jamais vraiment comment trouver sa place dans la maison, j'ai été touché par son histoire et j'en ai fait un des personnages féminins principaux de l'hôpital.

Miss Stephens : amie francophile du couple. Intellectuelle, essayiste, romancière, elle se passionne pour la culture française, l'Histoire de France (elle collaborera aux travaux de Pierre Champion notamment sur Jeanne d'Arc) et les Français. Personnage loufoque et attachant qui n'hésite pas à traverser à ses risques et périls la Manche plusieurs fois pour venir à Paris, elle s'oppose souvent à Madeleine pour ses idées libérales. Elle connaît et évolue dans le microcosme intellectuel parisien de la Belle époque et sollicitera les plus grandes plumes de l'époque (Kipling, Barrès, France, Loti…) pour réaliser et éditer un recueil bilingue franco-anglais, The Book of France, afin d'apporter des fonds pour soutenir les poilus sur le front.

Vice-Amiral Touchard : Ancien ambassadeur de France en Russie, il est délégué de la SSBM (société de secours aux blessés militaires, une des trois sociétés de la Croix Rouge Française dont dépend l'hôpital auxiliaire), il effectue une visite d'inspection surprise des installations de l'établissement de santé au plus mauvais moment... Il n'était pas revenu à Nogent depuis 1870 d'où il dirigeait une batterie sur la terrasse de la maison Lafaulotte alors que les Allemands avançaient déjà sur Paris...

Raphaël Collin : Peintre et professeur aux Beaux-Arts, maître de Madeleine (avec Jean-Jacques Henner), il rend deux visites à Madeleine (1915 et 1916). Même s'il la soutient dans ses efforts humanitaires et l'applaudit, il essaie de la convaincre de ne pas abandonner la peinture... mais la guerre atteint aussi les Français de l'arrière...

Louise Bailly : Jeune femme du Perreux, issue d'une famille modeste, elle vient dès les premiers jours du conflit au 16 rue Charles VII solliciter Madeleine pour lui proposer de se mettre à son service et à celui du pays en tant qu'infirmière... qu'elle n'est pas encore. Mais la solide petite Louise parvient à convaincre Madeleine et celle-ci l'embauche. Au bout de plusieurs mois, la jeune femme dévouée devient une infirmière incontournable de l'établissement et c'est là qu'elle rencontre l'amour sous les traits d'un musicien-compositeur, gravement brûlé aux yeux sur le front dans la région de Verdun...

Le soldat Frédéric : Artiste compositeur et musicien (pianiste), il est accueilli dans l'hôpital alors qu'il a été gravement brûlé aux yeux par des gaz sur le front. Totalement déboussolé par ses blessures et son évacuation précipitée à Paris, il rencontre Louise dans sa convalescence, la douce infirmière qui le remettra petit à petit sur pieds...

( bientôt la suite de la présentation de mes personnages...)

Une trentaine de Personnages...

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents