Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hôpital Auxiliaire 73

Hôpital Auxiliaire 73

Création théâtrale


Le couple Madeleine Smith et Pierre Champion

Publié par Philippe Eretzian sur 6 Novembre 2014, 11:54am

Catégories : #Les Personnages Illustres de l'Hôpital

(article paru sur le site de la ville de Nogent-archives municipales)

PIERRE CHAMPION (1880-1942) ET MADELEINE SMITH (1864-1940) ont formé un couple d’intellectuels qui a durablement marqué Nogent-sur-Marne durant la première moitié du XXème siècle. Lui est le fils du libraire et éditeur parisien Honoré Champion. C’est un archiviste-paléographe, médiéviste renommé. En 1904, Pierre Champion est encore élève de l’École des chartes quand il se lie d’amitié avec Auguste Lesouëf, collectionneur, détenteur de centaines de manuscrits et d’incunables. Les liens entre les deux hommes sont réels : Lesouëf finance la publication du premier ouvrage de Pierre Champion et lui demande de dresser le catalogue des manuscrits qui forment sa collection. À cette occasion, Pierre Champion fait la connaissance de l’une des deux nièces d’Auguste Lesouëf, Madeleine Smith. Celle-ci est peintre, élève et intime du dessinateur et portraitiste Jean-Jacques Henner. Depuis la mort de ce dernier, Madeleine Smith vit recluse dans la grande propriété de son oncle à Nogent.

UNE BELLE RENCONTRE

L’arrivée de Pierre Champion lui redonne goût à la vie. Malgré leur écart d’âge, seize années, les deux êtres forment rapidement un couple uni, fait d’un mélange d’estime intellectuelle et de passion. En 1907, ils se marient à Nogent et partagent leur vie entre Nogent, Paris et les voyages. À Nogent, ils laissent une empreinte durable. En 1909, ils prennent la tête des opposants au
projet de déviation du centre-ville de Nogent dont la conséquence aurait été de couper la commune en deux ainsi que la propriété de Madeleine Smith. Pour éviter de démembrer le domaine de sa femme, Pierre Champion le fait protéger au titre des sites en affirmant que le peintre Watteau s’est inspiré de ces lieux pour les oeuvres de la fin de sa vie. De fait, le projet de voie nouvelle est condamné. Watteau n’a jamais mis les pieds dans cette propriété, Champion le reconnaîtra ultérieurement. Son action n’en est pas moins décisive pour le paysage nogentais et la préservation de ce qui est aujourd’hui le parc de la Maison nationale des artistes.

UNE OEUVRE COMMUNE POUR NOGENT

Dix ans plus tard, Pierre Champion fait un pas supplémentaire dans son implication nogentaise. Il devient maire de la commune et le reste jusqu’à sa mort en 1942. Durant ses mandats, il se soucie plus particulièrement des écoles qu’il modernise et dote la ville d’une cité d’Habitations à Bon Marché (actuels HLM en briques rouges). Enfin, dernier acte décisif pour Nogent, Madeleine Smith et sa soeur Jeanne lèguent à l’État leur propriété, 14 et 16 rue Charles VII, à la condition qu’elle devienne une maison de retraite pour les artistes (aujourd’hui la Maison nationale des artistes). Par ailleurs, le sud de la propriété, confié à la commune, doit devenir un ensemble sportif (actuel stade Sous la lune Alain Mimoun). Par leurs différentes décisions, Madeleine Smith et Pierre Champion ont ainsi modelé une partie du paysage de Nogent-sur-Marne.

Le couple Madeleine Smith et Pierre Champion

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents